www.occitanie-cathare.eu

occitanie-cathare

Balade hivernale

Cette année 2007, l'hiver est particulièrement doux et ensoleillé. Nous sommes en Janvier et la neige ne recouvre pas les montagnes. Les skieurs sont un peu dépités pourtant il y a toujours moyen de s'occuper...

Depuis quelques jours, nous avons entrepris une visite systématique des environs. Cette saison permet de voir la nature différemment et surtout de discerner ce qui, la plupart du temps, est caché par les feuilles des arbres ou l'épaisseur de la végétation. De plus, chaque saison ayant son charme, l'hiver présente l'avantage de nous offrir un silence serein et une douce quiétude que l'on ne peut retrouver aux autres époques de l'année. La nature est endormie, nous veillons sur elle en faisant bien attention de ne pas la réveiller.

Au hasard de nos promenades , nous nous émerveillons de trouver un peu partout des mégalithes et des pierres à cupules qui témoignent d'une forte occupation néolitique de la région. La plupart ont été répertoriées, mais le plus souvent, on ne leur a pas prêté grand intérêt... c'est sûrement dommage car il serait peut être "valorisant économiquement" pour la région de faire le lien entre l'habitat troglodytique et l'occupation des hautes vallées par nos lointains ancêtres. Donc, en l'état actuel des choses, ces quelques découvertes n'ayant pas vocation à une étude plus "sérieuse", nous préférons nous satisfaire égoïstement de leur présence et aller les contempler dans l'intimité, ce qui est toujours un bonheur!

Mais, comme un bonheur n'arrive jamais seul, nous avons le plaisir de présenter ici, en exclusivité, ce que nous avons découvert et qui pourra peut être intéresser la communauté scientifique, car il s'agit d'un témoignage historiquement indiscutable. Comme nous avons pris la précaution de faire des relevés GPS et quelque clichés, nous pouvons maintenant les livrer à tous les amateurs d'histoire et les passionnés de notre patrimoine culturel.

De quoi s'agit-il? De deux magnifiques pierres gravées, l'une, qui semble de facture assez récente, est vraisemblablement une borne délimitant une propriété. Quant à l'autre, elle est sûrement beaucoup plus ancienne, ce qui a fait dire à mon ami que c'est parce que cette dernière avait été perdue que l'on a confectionné et posé la seconde. En tout cas, nous apprécions à sa juste valeur la chance qui nous a été offerte de retrouver les deux!  

Comme on peut le voir sur les photos, ces deux pierres sont gravées des mêmes lettres F, M, V mais la plus ancienne possède en outre la marque d'une étoile à cinq branches parfaitement dessinée.

D'après les documents retrouvés dans les archives datant de Napoléon III, il semblerait que les lettres F, M, V signifient tout simplement Ferme, Moulin, Vicdessos puisque ces pierres sont près d'un ancien moulin dans la circoncription de Vicdessos. Le signe au dessus est tout aussi simplement la marque représentative de la roue dudit moulin. C'est bien sûr parfaitement "cohérent" encore que l'étoile à 5 branches ne paraît pas être le signe le plus approprié pour représenter la roue d'un moulin à eau. On peut aussi légitimement s'interroger sur la redondance entre ferme et moulin, un seul terme aurait suffit pour le localiser, ou alors on aurait gravé M, F V pour moulin de la ferme de Vicdessos ce qui aurait été plus logique.

En ce qui nous concerne, nous espérons avoir d'autres éléments pour confirmer ou infirmer cette interprétation ; alors, si vous avez des idées ou de la documentation sur la question, n'hésitez pas à nous le faire connaître, ce site internet doit permettre ce genre d'échanges, rapides et fructueux.

Il est bien évident que les résultats des recherches effectuées, si résultats (1) il y a, feront l'objet d'une communication dans nos pages.

En attendant, nous retournons à nos "divagations", le coeur encore plus léger!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(1) Les résultats sont venus un peu par hasard : il se trouve que d'autres bornes ont été répertoriées sur le secteur et le voile est levé.

les initiales FMV signifient sans contestation possible Forces Motrices du Vicdessos.

Les bornes ont été posées lors de la construction de la centrale hydroélectrique de Sabart pour délimiter les emplacements des conduites forcées. Quant à la grosse pierre avec le signe de l'étoile à cinq branches, elle a son équivalent tout près de l'usine de Sabart elle-même.



19/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 127 autres membres