www.occitanie-cathare.eu

occitanie-cathare

Hymne à l'Amour

 

de notre autre ami Philippe

 

 

 

L'être humain, qu'il soit homme ou femme, ne sait pas AIMER, car mené par l'Ego, il confond le désir avec l'Amour. Or, le désir est un amalgame de pensées, tendresses, complaintes, besoins, colère, haine, violence, etc... C'est le désir, moteur des passions et donc des vices, qui empoisonne la Psyché humaine.

 

Les amoureux se jurant un amour éternel ne font qu'exprimer leurs désirs plus ou moins partagés. Quand les besoins sexuels sont assouvis, quand les désirs sont satisfaits, ce qu'ils prenaient pour de l'amour devient désillusion, désenchantement, tromperie, douloureux échec.

 

L'être humain ne connait pas ce qu'est l'Amour, principe caché au fin fond de notre coeur, d'une extrême difficulté à incarner. Ce principe est l'ÂME (Magnes intérieur de Paracelse). Si les gens savaient incarner ce principe de l'Âme, ils sauraient aimer !

Il n'est possible d'Aimer que de Coeur à Coeur, d'Âme à Âme. Celles et Ceux qui veulent travailler le Grand Oeuvre Alchimique, c'est à dire libérer leur Âme du cycle des incarnations, doivent annihiler tout désir pour arriver à savoir Aimer. L'Amour a sa félicité propre et sa beauté infinie, Il est semblable aux sentiments d'un nouveau-né, pardonnant tout, n'exigeant rien, donnant tout, ne demandant rien, ne voulant que le bien de celle ou de celui qu'on Aime. Ce véritable sentiment de l'Amour parfait était celui chanté par les troubadours occitans.

 

L'amour humain n'est qu'embryonnaire mais en effaçant tout désir, toute passion, l'étincelle de l'Amour de l'Âme s'allume puis se convertit en Flamme et le Coeur s'embrase : c'est là le Miracle de l'Incarnation !

 

Qu'est-ce qu'un être humain ? QUI êtes-vous ? D'où venez-vous ? POURQUOI ?

 

Dès l'instant où votre Mère vous a mis au monde vous êtes d'ores et déjà condamné à mort ! Réfléchissez et méditez, nos âmes sont captives de l'illusion d'un monde qui n'est qu'un purgatoire du point de vue religieux mais qui est en vérité l’École de la Vie. Endormi, bercé par l'endoctrinement des forces involutives, l'être humain est un mort-vivant, un spectre, chaque jour, minute, seconde le rapprochant de la fatalité du sépulcre, mourant sans savoir comment, pensant avoir existé quand, non né, il n'a jamais vécu.

 

La Flamme bénie de l'Amour de l'Âme donne la Vraie Vie, engendrant les corps glorieux, vêtement de Lumière : LE CHRIST en Soi ! Ainsi, l'humain-animal devient l'Homme Fait, complet !

 

Actuellement, l'être humain ne s'attache qu'à son corps physique dans l'ignorance de ses autres enveloppes. Le corps physique n'est qu'un hologramme constitué des formes-pensées du Mental qu'il convient de désintégrer, de réduire en poussière cosmique. C'est le travail du Grand Œuvre, seul apte à incarner le Christ interne.

 

Pour façonner la Pierre d'Héliogabale, il faut tuer le désir et l'ombre même du désir, se purifiant encore et encore, tendant à la perfection en pensée, paroles et actes. C'est la notion de chasteté religieuse, maîtrise absolue des impulsions sexuelles, canalisation de cette énergie à des fins plus nobles... Le sexe est la Pierre Philosophale et sans cette pierre, il est impossible d'obtenir l'Elixir de Longue Vie ! Les deux colonnes du Temple sont l'homme et la femme unis (macrocosme) mais aussi l'union interne des 2 Principes - énergie masculine + énergie féminine - en tout être humain (microcosme) en un parfait équilibre. Et il est dit que celui qui trouve la Pierre Philosophale se transforme en un "dieu".

 

Cependant, le Moi psychologique de l'être humain égotique déteste l'idée même du Grand Œuvre. Il a en horreur la "magie" sexuelle de la Kundalini, rejetant l'accès à la Divinité, englué qu'il est dans ses ambitions matérialistes. Ce que l'Ego veut c'est briller en société, travailler (c'est à dire:  être torturé selon l'étymologie latine), baiser (à l'occasion procréer), posséder : argent, maison, voiture, biens matériels, etc... Toujours plus de besoins jamais assouvis, le Moi voulant l'entière satisfaction de ses désirs et ambitions, le Moi est celui qui ne cesse de penser, d'échafauder des stratégies, de tout rationaliser, le Moi cherche, le Moi veut la sécurité, le Moi a peur... L'EGO EST SATAN, LE GRAND TENTATEUR !

 

Sur le sentier étroit de l'Initiation, l'alchimiste - c'est à dire tout être humain amoureux de son âme - ne cherche pas, il trouve, ne pense pas - l'intuition étant son seul guide, il n'est jamais en sécurité - l'abîme de perdition du mental toujours proche, il n'espère pas de résultats - il les vit dans l'instant présent.

 

Le Grand Tentateur de l'Ego empoisonne l'énergie mentale de l'être humain. Par la bataille des raisonnements l'être humain gaspille son énergie vitale. Le Moi pédant raisonne, l'Âme n'a pas ce besoin.

 

Lorsque le Mental ne cherche plus, lorsqu'il ne trouve aucun lieu où se réfugier, lorsqu'il ne cherche plus ni or ni sécurité ni bien-être, quand il ne convoite plus rien, ayant éliminé jusqu'au souvenir du désir, alors ne reste plus en nous que cela qu'on nomme l'Amour. Qu'il est beau et grand d'Aimer ! Seules les Grandes Âmes peuvent et savent Aimer.



16/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 131 autres membres