www.occitanie-cathare.eu

occitanie-cathare

Propos sur un joli blason

 

L'héraldique est un art fort ancien dont la symbolique peut sembler fort éloignée des esprits cartésiens de notre monde contemporain.

Ce n'est sûrement pas une raison pour ne pas s'y intéresser, mieux, c'est une raison suffisante pour chercher à en comprendre le sens profond.


Blasonnement : D'azur à un château d'argent accompagné d'une guirlande de laurier du même. (1)

Source : Armorial général de France, dressé en vertu de l'édit de 1696 par Charles d'Hozier (1)



Tout est dit.... ou presque.

Voici sur l'objet quelques précisions supplémentaires de notre amie Magali, précisions à caractère personnel mais non dénuées d'intérêt :

Les trois tours sont disposées de façon à former le triangle « pointe en bas » de l’Eau ▼. Leurs 6 fenêtres + 1 porte (l’issue ou le passage) nous donnent le chiffre 7 (comme les 7 portes de Thèbes, les 7 jours de la semaine, les 7 métaux alchimiques, les 7 chakras, etc… ), symbole de l’Œuvre accomplie parachevant l’œuvre des 6 jours de la création matérielle (évoquée par les 6 créneaux des murs « inférieurs » dominés par les 9 créneaux des tours - le 9 ou le 6 « renversé » représentant le principe Féminin parvenu à sa perfection).

Le Laurier est l’arbre d’Apollon qui symbolise son amour pour Daphné, la « fille des eaux » (en grec, le Laurier est la traduction du mot Daphné). C’est aussi le symbole de la victoire remportée par la Matière fécondée par l’Esprit. Les 12 feuilles situées à gauche représentent le chemin descendant de la corporification de la lumière, et les 12 feuilles à droite (dont la branche se place au-dessus de celle de gauche) symbolisent le processus inverse de sa résurrection ou « remontée » vers l’UN. En bref, les deux courants Descendant/Ascendant.

L’Argent est le métal associé à l’astre féminin, la Lune, qui reflète la lumière du Soleil.

La couleur Azur (constituant le fond de l’image) est le Ciel descendu sur la Terre.

Le mot Tour, désignant aussi une Citadelle, se dit en grec Purgos (le FEU de Puros étant associé à la lettre Gamma qui, comme le Ghîmel hébreu, représente le souffle divin). Tour + Feu + Souffle = l’Athanor ou les 3 en 1.

On peut y voir encore une allusion à Pergamos ou Pergame, l’autre nom de la cité de Troie ou… TROIS ! Enfin, le mot Purgos signifie également FORTIFIER ou « rendre fort », en ÉLEVANT à une grande hauteur.

Conclusion :

Ce blason pourrait être une représentation au « troisième degré » de la citadelle de Troie, de la Jérusalem céleste, de la Vierge qui a enfanté, de la Terre ayant accouché du soleil Apollinien, de la Matière Première transformée en Pierre Philosophale, du Corpus Christi dans le sens lumineux du terme ou, pour aller droit au but, de la Chair de l’Homme transformée en Corps de Lumière. Ou bien… L’artiste qui a créé ce blason ne savait rien de tout cela, et il s’est contenté d’obéir à une inspiration venue du ciel !

Un bien joli blason en vérité pour une cité qui nous est chère, Tarascon sur Ariège!

 

 Ce blason est attesté depuis au moins 1701, voir à ce sujet l'excellent article fort complet ici :

 

 

(1) source wikipedia



19/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 131 autres membres