www.occitanie-cathare.eu

occitanie-cathare

Sem, petit village avec un gros caillou et une croix curieuse

 

Le petit village de Sem, dans la vallée du vicdessos (voir carte) semble avoir été occupé dès la plus haute antiquité. Au sommet d'un piton escarpé, visible de très loin, son pseudo-dolmen est de toute évidence une pierre vouée à un culte ancestral dont les rites nous échappent aujourd'hui. Le promontoire lui-même cache vraisemblablement un ancien oppidum de la période romaine.

Au dessus du village, les mines de fer du Rancié qui recèlent un gisement d'une exceptionnelle qualité ont fait jusqu'au milieu du XXème siècle la fortune toute relative des habitants qui en avaient les droits d'exploitation, droits octroyés par les comtes de Foix au XIII ème siècle.

L'abondance de la matière première a dû favoriser la fabrication et l'implantation de croix en fer forgé que l'on trouve en quantité aux alentours de Sem. La plupart de ces croix sont fleurdelisées et de dimensions importantes.

La plus curieuse d'entre elles se trouve à la mairie, le maire ayant eu la remarquable idée de la protéger ainsi d'actes de vandalisme irrémédiables.

Cette croix est étonnante à plus d'un titre :



Elle présente comme motifs de décoration des étoiles à six branches et des fleurs de rose ou de lotus dont le symbolisme n'échappe à personne.

En plus de la lance de Longin et du bâton au bout duquel se trouve l'éponge imbibée de vinaigre qui sont deux des attributs reconnus de la Passion du Christ, sont reproduits deux serpents entrecroisés qui eux sont nettement moins "catholiques". Ils peuvent donner à penser à une version gnostique, hermétique voire dualiste de cette représentation de la croix.

Que dire enfin de ce "INRI" gravé avec ce N de travers et inversé? maladresse ou ignorance du graveur ? difficile à admettre si l'on considère la qualité affichée par les autres gravures.




Sem est à un jet de pierres de Montréal de Sos dont le château a revêtu une importance certaine pour les rois d'Aragon et les comtes de Foix. Importance seulement militaire?

Une chose est certaine, c'escroisem.jpgt que cette croix, datée du début du XIXème, forgée par un nommé Sabardu, nom propre mais très commun à Sem, était dédiée à Sainte Barbe,
patronne des mineurs et se trouvait devant l'entrée de la mine principale. (1)

La croix dédiée à cette martyre « barbare » qui a su, selon sa légende, faire parler la poudre ou plutôt la foudre pourrait-elle évoquer en filigrane ces « barbes » qui fréquentaient la région avant la campagne de répression sauvage qui s'est abattue sur le Sabarthez et l'Occitanie tout entière? Le raccourci est peut être un peu rapide, mais il est permis de supposer que ce brave Sabardu ou son commanditaire, en réalisant cette croix assez exceptionnelle, avait une petite idée derrière la tête.

Il serait d'ailleurs intéressant de savoir si des croix identiques existent ailleurs et, dans l'affirmative, à quels endroits précis elles sont (ou étaient) situées. Contactez nous si vous connaissez des croix semblables.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(1) voir ci-contre la croix à son emplacement d'origine ainsi que cette croix36.jpg
autre croix de la même époque aujourd'hui disparuecroix47.jpg



19/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 120 autres membres